En Afrique, le contexte est central. Personne ne peut se permettre de l’ignorer. C’est un facteur crucial des décisions affectant l’investissement, la création d’emploi et le développement.

L’Afrique est un continent, et non pas un seul pays – une donnée que beaucoup d’étrangers tendent à oublier. 54 pays la composent, qui s’étendent sur 5 fuseaux horaires. Les conditions politiques y sont diverses, et bien que les taux de croissance aient augmenté à travers l’Afrique, les économies régionales varient grandement tant du point de vue de leurs performances que de leurs perspectives. Alors que l’urbanisation s’intensifie, des communautés s’accrochent toujours fièrement à leurs traditions rurales et la majorité des Africains, particulièrement les femmes, travaillent toujours dans l’agriculture. A travers l’Afrique, plus de 3000 langues sont parlées, dont plus de 500 dans le seul Nigéria.

C’est pour cette raison que, dans l’éducation et l’apprentissage, la compréhension du contexte est essentielle. Les technologies de la communication élargissent le champ des possibles, et il est indispensable que les éducateurs, décideurs politiques, partenaires et investisseurs tiennent compte des conditions et des contextes locaux.

Quelles sont les principales considérations culturelles et contextuelles affectant le développement de nouvelles opportunités à travers l’apprentissage assisté par les technologies ? Comment localiser les contenus pour maximiser les opportunités ? Comment appliquer ou adapter les technologies pour faire face aux conditions et aux besoins locaux ?

Par-dessus tout, dans une Afrique qui change rapidement, comment pouvons-nous maintenir et sauvegarder notre connexion aux traditions et contextes ?

http://www.elearning-africa.com/fra/

Leave a Comment